mercredi 30 janvier 2013

LEFT 4 DEAD ULTRA DELUXE FIGURINE BOOMER - NECA



Je ne connais absolument pas Left 4 Dead. Question jeux vidéo, je n’ai pas dépassé le 16 bits, larguant fin 1994 disquettes et cartouches. J’en avais marre. J’avais fait le compte de ce que ça me coûtait, aussi bien en temps qu’en argent et cela me donnait la nausée. Outre les crises de nerfs lorsque je perdais, associant coups de poings et pieds dans les portes, menaces de mort proférées dans un langage fleuri envers les programmeurs et un charnier de manettes explosées dans le mur, je me remémorais certains trucs honteux, comme le fait d’avoir eu à mentir un jour de 1993 à ma nana de l’époque. On devait se voir un ouikène pour faire ce que toutes les personnes font quand elles se sentent attirées l’une vers l’autre. Mais j’avais fait l’acquisition le vendredi soir d’Axelay pour ma Super Nintendo. Et j’avais bien plus envie de jouer que de jouir. Alors, j’ai menti à la belle. Prenant une voix chevrotante au téléphone, je lui disais que j’étais malade, que j’avais chopé la crève et que j’étais vraiment pas bien. Il valait mieux que je reste chez moi pour me soigner. De plus, je risquais de lui refiler ma chtouille imaginaire… Légèrement déçue, elle m’a quand même souhaité un prompt rétablissement. Une fois le téléphone raccroché, j’ai sauté de joie, j’avais tout le ouikène pour moi, j’allais pouvoir jouer… Mon dieu ! Pauvre de moi ! Faut vraiment être con pour préférer faire et refaire les mêmes combinaisons sur un pad que d’aller tirer un coup, et même plusieurs ! A l’époque je pensais le contraire. Cela montre l’aspect terrifiant des jeux vidéo. Ça vous aspire complètement, vous ne vivez plus et le pire, c’est que vous trouvez ça formidable.
J’ai passé six années dans ce cas, de 88 à 94, entourés de mon Atari ST, ma Sega Master System, de ma Super Nintendo et une Game Boy, cette dernière fut achetée uniquement pour jouer à Zelda. Je sais donc ce que c’est. Je me tiens donc désormais sciemment éloigné de cet univers, sachant très bien que c’est un piège dans lequel je pourrais (re)tomber. Je rate sans doute pas mal de choses mais c’est un choix. J’ai pas mal d’exemples autour de moi de gens qui ont commencé par une petite pression rapide sur un bouton et en sont maintenant à 3 manettes par jour…

Bref, Left 4 Dead, connais pas ! Mais qu’importe ! Je sais que c’est un de ces jeux où l’on flingue du mort-vivants ou assimilés. C’est bien suffisant. Ignare mais pas complètement. Je suis tout de même l’actualité des jeux vidéo, surtout depuis que les éditeurs de jeux, afin de compenser des pertes liées au téléchargement, se mettent à sortir du merchandising en rapport avec leurs titres les plus fameux. Square Enix, Capcom, Nintendo, Sega, ils s’y mettent tous. Il va bientôt être plus facile de trouver une figurine ou un T-shirt Mario qu’un de ses jeux.
J’avais vu débarquer ce « Boomer » voilà un an de cela. De suite, il m’avait tapé dans l’œil. Il était dégueulasse à souhait. Obèse, bardé de tumeurs répugnantes prêtes à éclater en laissant s’écouler un jus épais, visqueux et puant. Vous avez envie de gerber là ? C’est normal.
Curieusement, je l’avais laissé de côté pendant plusieurs mois, trop sans doute car le produit fut épuisé avant même que j’ai songé à me l’offrir. Contrariant. Mais Neca est une firme spécialisée dans le retirage, il n’y avait qu’à attendre qu’il revienne. Il est revenu. Je l’ai eu.


Dès le début, ça jette!

Pierre Ménès en version infecté.

Ou Guy Carlier, au choix...

Pas son meilleur profil hein...

17,5 cm pour 362 grammes.

Mmmh, on a envie de crever ça avec une aiguille à tricoter juste pour voir la couleur du jus qui en sortirait...

Cette figurine est très subjective, c'est vraiment l'américain obèse type client de chez Walmart.

Couch potatoe!

Légèrement goitreux...

Très bonne sculpture.

Alors notre infecté a beau être obèse, il est quand même mobile et articulé un peu de partout.

Bras, torse, tête, jambes, pieds.

- A taaaaaaaaaable!
- J'arrive, pffff, j'arrive, pfffff!

- Bring me Solo and the wookie!

Holaaaaaaaaa !

Plus infecté que lui, tu meurs! (gag)

Fier!

- Sympa ton sac-banane!
- C'est pas un sac-banane, c'est mon ventre!

J'oubliais une articulation, la bouche. En rejetant un peu la tête en arrière, vous pourrez lui ouvrir le bec.

Comme ceci.

Il doit avoir une chouette haleine...

Cette figurine se veut "deluxe", ce qui veut dire qu'elle a un petit quelque chose en plus. Comme vous le voyez, elle est livrée avec une sorte de "disque" montrant de la viande avariée. Pour le fixer, séparer le torse des jambes...

...puis installez le "disque" sur les jambes.

Et voilà, une demi-figurine au bon goût très sûr!

Pas besoin de magicien pour scier Boomer en deux, un simple fusil chargé suffit!

Libre à vous de trouver le bon angle pour le "disque"

Au menu à midi, des tripes! Un très joli travail question paint-job quand même.

Quelques photos bonus. Ici, la Brigade De L'Horreur, avec de gauche à droite Boomer, le Remote Control Zombie et son cerveau-télécommande et enfin, Deadite Ash.

Et d'autres avec S-mart Ash.

BANG !

Et hop! Une jolie chaise design!

A l'arrivée.

Verso.

Ça partait bien.

Un p'tit coup de coupe-ongles pour le libérer...

...et le voilà prêt à hanter ma collection!

3 commentaires:

  1. tout simplement dégoutant, écoeurant, beurk...

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas mon préféré mais belle réalisation.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai 150h de jeux sur LFD2. Les gros joueurs tournent entre 500 et 1500h. Autant dire que je suis un grand débutant.
    Mais je pense quand même avoir bien saisi le graphisme du concept : ce boomer est une belle réussite !
    J'aurais préféré un Tongue ou une Witch, mais bon, c'est déjà ça.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails