lundi 14 décembre 2015

SUPER MEGA 10.000 - NATHAN ELECTRONIQUE

1985 ou peut-être tout début 1986. Sans aucune gêne, je squattais chaque minute de libre chez un copain de classe à tendance bourge et pour une seule et bonne raison: son Amstrad CPC 6128. C'était l'ordinateur du moment et les jeux dessus me faisaient sortir les yeux des orbites. Je me serai coupé une jambe pour en avoir un chez moi et jouer à Sorcery + toute ma vie.
Un soir, car il commençait effectivement à se faire tard, nous discutions de jeux vidéo, dissertant sur le fait que c'était quand même bien mieux que les jeux de société. Il acquiesça tout en me déclarant qu'il avait encore dans un coin de chambre pas mal de boîtes de jeux, dont son Super Mega 10.000. "Mega 10 000" ? Le nom me revint de suite ainsi que mon petit ordinateur de carton comme je l'avais raconté ici. L'occasion était trop tentante de voir à quoi ressemblait en vrai ce super ordinateur qui m'avait tant fait mouiller mon slip quelques années auparavant. Mon pote sortit donc le bousin. Première déception, pas de boîte. Seconde, ce n'était pas le Mega 10 000 mais une version supérieure, le Super Mega 10.000. Exit le boîtier ovale rouge mais, à la place, une sorte de calculatrice bleue. Cela me fit nettement moins bander. Mais l'intérêt revint chez moi quand je compris que le bon copain n'en n'avait rien à battre de son Super Mega 10.000 et cherchait même à s'en débarrasser. Je l'aurais bien accueilli chez moi mais il ne fallait surtout pas que je montre que j'en avais envie, c'était le meilleur moyen pour ne pas l'avoir. On connaît les gens. Alors faisons comme si, tout en en parlant évidemment.
Moins d'une heure plus tard, je repartais de chez lui avec un sac à la main contenant le jeu complet. Pas la boîte, mais les livrets et, bien évidemment, le mini ordinateur.

Rentrant chez moi, je dus, non seulement, subir les foudres de ma mère sur l'heure à laquelle je rentrais mais aussi ses délires de persécution en me voyant ramener ce jeu. Pour elle, on ne pouvait pas donner un truc coûtant aussi cher. Je l'avais donc sans doute volé. J'ai bien des défauts mais le vol, non. Elle voyait déjà les flics venir sonner le soir même à l'appartement pour me jeter en prison et probablement me guillotiner dans la foulée... Il fallut lui expliquer que tout le monde n'était pas fauché comme nous et qu'il y avait des gens pétés de thunes sur Terre sans aucun sens de l'argent. Elle se laissa convaincre tout en pestant sur le fait que ces rupins n'étaient pas "comme nous". Ah les pauvres enviant les riches...

Trouvé tout récemment en brocante avec son grand frère le Mega 10 000, c'était une bonne façon pour ma Rouquine de se venger de cette frustration de ne pas avoir pu les posséder à l'époque, car trop chers, et pour moi, de combler un fantasme avec le Mega et de retrouver un vieux souvenir avec le Super Mega.

La boîte recto. Les coupes de cheveux donnent de suite une indication précise sur l'époque. J'aime leur regard énamouré sur le mini ordinateur. Remplacez-le par un chaton, un Big Mac ou un gros caca et c'est pareil...

La tranche.

Verso. On sent de suite que Nathan a voulu simplifier son Mega 10 000 d'origine.

Ouverture.

Tous les livrets. Ce sont exactement les mêmes que ceux du Mega 10 000, à une seule différence. Leur taille!

Comparaison entre un livret du Mega 10 000 à gauche et un autre du Super Mega 10.000 à droite.

Je le répète, ce sont exactement les mêmes livrets, preuve à l'appui.

L'ordinateur, si on peut appeler ça comme ça. 113 grammes avec les piles pour 11,5cm de long et 6,5 de large.

Comparaison avec le Mega 10 000. On est clairement dans la miniaturisation mais aussi dans la simplification.

Verso. Déjà à l'époque, nous sous-traitions la fabrication de nos merdes en Asie mais bon, l'électronique made in Japan, quand on l'a connue, on savait que cela était synonyme de qualité. Vous vous rappelez des appareils Sony increvables?

Quand j'ai voulu l'allumer, ça ne fonctionnait pas. Avant de se dire que c'est foutu, vérifions si ce n'est pas tout simplement les piles. Donc, ouverture.

Effectivement, ce sont les piles. L'une fuitait. Ce sont celles d'origine je pense, piles Toshiba, comme le processeur. Cela faisait donc plus de 30 ans qu'elles étaient dans le boîtier, wow...

L'un des contacts a morflé de la fuite de la pile.

On vire et on remplace par deux piles neuves. On allume, ça marche! Made in Japan je vous dis...

Les règles du jeu.

Comme pour le Mega 10 000, testons!

L'écran à cristaux liquides a été repensé et affiche désormais des trucs compréhensibles et non des "OUEST" comme on l'a vu avec le Mega 10 000. Je suis tout seul, donc, un seul joueur.

Livret 2.

Une question au hasard.

La 1727.

N'étant pas fan des Bisounours, j'ignore la réponse, je réponds 4.

Faux! C'était la 3 la bonne réponse. Merde.

On continue, une autre question.

La 30.

Là je sais, je réponds 4.

Bonne réponse.  A noter qu'en cas de bonne ou de mauvaise réponse, l'ordinateur n'émet aucun bruit contrairement au Mega 10 000. Ici, le visuel a été repensé mais on lui a coupé le sifflet. Est-ce que cela suffit à remonter le niveau du jeu? Non. Comme pour le Mega 10 000, le Super est aussi chiant. Et je le savais pour l'avoir constaté dès 1985 (ou 86...) Ça m'a très peu amusé et j'ai bien vite laissé pourrir le jeu dans un coin avec ses livrets. Je crois m'en être débarrassé voilà dix ans de cela. Et le revoilà...

1 commentaire:

  1. Mais on dirait une vieille calculette !!!
    Les fameuses "9 couleurs de l'aarc-en-ciel" ...

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails