lundi 7 avril 2014

SPIDER-MAN MEGO



Trouvaille de ma rouquine dans une brocante parisienne le mois dernier, ce véritable Spider-Man Mego est une divine surprise pour moi. Il me permet de me souvenir avec émotion de celui que j'avais étant gosse, même si ce n'était pas un Mego mais un Ceji Arbois, avec son enrouleur à la main, voir ici pour la petite histoire. Qu'importe, je résiste difficilement aux mannequins de super-héros en costume-tissu. Merci ma rouge.

Blast from the past!

31 cm de haut.

Y'a des aérations...

166 grammes.

Le costume a plutôt bien résisté au temps.

Rien n'est troué, ni déchiré, ni passé.

C'est juste un peu ouvert derrière mais ça peut s'arranger facilement si on est un(e) as de la couture, ce qui n'est pas mon cas.

Un point à faire juste au-dessus des fesses je suppose. Je n'ose demander à ma mère la prochaine fois que je la verrais, j'imagine déjà son regard consterné de me voir avec ce mannequin à la main...

La tête n'a pas non plus souffert.

Pas de traces de stylo dessus ou de morsure. Un jouet, ça morfle parfois...

Une araignée obèse en guise de logo...

Figurine articulée évidemment.

Notez les mains rouges pour aller avec le costume. Le mien n'avait pas cette chance.

Il bondit d'immeubles en immeubles...

- Mon sens d'araignée me signale un danger!

- Allons sauver des gens qui me rejettent!

Une vraie belle présence.

Pas de patates au bout des chaussettes.

Bon, évidemment, quand il grimpe au mur, le costard souffre un peu...

En parlant du costume, enlevons-le. Pour ça, on vire le bouton-pression.

37 ans au compteur, ouch... C'est là qu'on se dit qu'on est vieux.

Mannequin type de l'époque.

Allez, pas de fausse pudeur, à poil!

Les pieds sont très détaillés je trouve.

Les articulations sont toutes encore parfaitement fonctionnelles et en bon état. La poussière blanche dessus trahit l'ancienneté et l'usure de par l'utilisation du mannequin. Je suis son proprio N° combien depuis 1977?

- J'entame une carrière de super-héros nudiste, je largue mon costard!

SPIDER-MAN NO MORE!

Je ne pouvais manquer la comparaison avec le Amazing Spider-Man Hasbro Web Blast de 2012 et dont je suis persuadé qu'il doit tout au Mego.

Et pendant qu'on y était, immortalisons les retrouvailles avec Steve Austin, deux jouets qui se sont sans doute côtoyés à la même époque. C'était mon cas. Un bien grand bonheur. Merci à ma rouquine pour ce cadeau inattendu et très jouissif.

6 commentaires:

  1. Que de souvenirs!
    Je me rappelle que ce Spider-Man se suspendait à un fil mais que c'était un peu foireux.
    D'après mes souvenirs, sa "toile" n’avait pas tenue bien longtemps...
    Ceci étant, j'avais passé pas mal de temps à jouer avec. Opération donc rentable pour les parents ;)
    C'est un chouette souvenir ce jouet... Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori tu confonds avec le Ceji Arbois.

      Supprimer
  2. Très sympa, et très marrante, ta review. Jolis clichés.

    RépondreSupprimer
  3. Le mien a la rotule cassée...bouhouhou

    RépondreSupprimer
  4. je viens de trouver un mego spiderman dans une brocante quasiment intact ! comme celui de supershogun le temps n a pas eu d emprise sur cette figurine... incroyable quand on sait qu il a plus de 37 ans ! quand je vois l état neuf de certains jouets je me demande si des fois les gens ne les aurait pas directement entreposé en vitrine pendant des décennies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parlant de ça, je viens de mettre à jour mon post sur les Mego avec un scan fourni par ma rouquine:

      http://super-shogun.blogspot.fr/2013/10/hommage-aux-poupees-mego.html

      Merci à elle.

      Supprimer

Related Posts with Thumbnails