lundi 28 novembre 2016

SIX MILLION DOLLAR MAN LUNCH BOXES - BIGBANGPOW

Quand j'ai commencé mon cycle bionique au début de l'année, j'ai racheté des tonnes de lots à vil prix sur eBay. Et je me suis rapidement retrouvé avec quantités de fringues rouges, petits objets et autres accessoires en double. Mis dans des sacs en plastique zippés, les mêmes dont on se sert pour mettre de la bouffe au congélateur, j'aimais pas trop les voir se balader un peu n'importe où. L'idée m'est venue de les mettre dans une lunch-box, ces boîtes à casse-croûte américaines. De plus, je savais qu'il en existait aux couleurs de Steve Austin.
En trouvant une vendue pas chère en provenance de la perfide Albion, je me suis laissé tenter. Je ne l'ai pas regretté, c'était chouette, bien pratique et tellement organisé! Les machins sur Steve, dans une boîte Steve, c'est logique! Pour la Rouquine, c'est un concept qui la dépasse complètement et elle croit que je suis cinglé...
Mais la pauvre box a fini par dire stop à ces arrivages incessants de sacs en plastique. On ne pouvait même plus la fermer. Retour sur eBay pour trouver une solution.

L'avantage du Six Million Dollar Man, c'est qu'il n'y a pas d'engouement, ce qui permet d'avoir encore des prix corrects, sans trop de spéculation.
Tombant sur une annonce d'un américain soldant deux autres box, je n'ai pas hésité. Avec le groupement de frais, c'était avantageux.

Ma première box, reçue en avril je crois.

Cette box n'est pas une réédition mais une création originale de la marque BigBangPow, bien connue des amateurs de "vintage moderne". Cette même boîte a édité des figurines très moches sur Steve et sa clique.

Dessous.

Dessus. Ces boxes mesurent 23cm de long, 17cm de haut, 9cm d'épaisseur et pèsent entre 370 et 390 grammes.

Métal, évidemment. Je ne sais pas ce que ça vaut question rouille, les anciennes lunch boxes se piquaient très vite.

Seconde box. C'est une réédition d'un modèle existant déjà dans les années 70. Nous verrons ça plus bas.

Elle est décorée sur tout le tour.

L'autocollant gâche la vue mais j'ai décidé de le laisser.

Steve le cric. Même Jean Valjean ne peut lutter!

Encore un sticker.

Verso. Quelle violence!...

Cette box est une édition limitée car contenant des trucs dedans. Tellement limitée qu'elle était soldée à -50%! Les gens s'en foutent de Steve. Tant mieux pour moi!

D'abord un mug-thermos, plutôt joli.

Pas encore essayé mais j'ai rarement besoin d'un thermos aussi...

Quatre dessous de verres.

Et un porte-clé parlant.

Je dois avouer que ce truc me remplit de joie. Ecoutez ce qu'il crache quand on appuie sur le bouton. A propos du fameux bruitage bionique, j'ai appris qu'il avait été réalisé, non pas sur un Moog comme je l'avais toujours cru, mais un Oberheim FVS.

Enfin, dernière box, une reproduction de la fameuse valise explosive de la figurine d'Oscar Goldman, voir review complète ici. Elle n'est pas neuve, c'est de l'occasion, mais en parfait état. 6$. Ridicule. Pour elle aussi, il existe une édition limitée", fournie avec une figurine de Rudy Wells mais comme ce toubib m'exaspère...

Comparaison de taille avec la valise de la figurine.

Inutile de montrer le verso, c'est pareil que le verso. Le dessus..

...et dessous.

Pas terrible cette lunch box me direz-vous. C'est vrai qu'elle n'en jette pas extérieurement. Mais quand on l'ouvre, on découvre le même bordel de table d'écoute et de visionnage que dans la valise d'Oscar et ça, c'est très cool! Ce n'est pas un sticker mais c'est peint directement dessus.

Trois repas par jour.

En bonus, les lunch boxes d'époque. Celle-ci fut produite en 1974 par Aladdin, la marque référence aux USA pendant des décennies. Elles étaient en métal jusqu'à ce que la marque ait des problèmes car les gosses s'amusaient à se taper dessus avec. Fractures du crâne à gogo! Devant les plaintes, Aladdin passa donc au vinyle. Hélas, les gamins n'aimèrent pas ça. De plus, à cause d'un plastique de mauvaise qualité, les mallettes pourrissaient au contact de l'eau.

Elles étaient toujours vendues avec un thermos.

Autre exemple, avec une illustration qui aurait pu servir pour L'Evadé d'Alcatraz... Vu leur âge, les prix ne sont naturellement pas du tout les mêmes que les rééditions vues plus haut. 

A noter que les illustrations de ces vieilles boxes étaient embouties, pour donner du relief.

Et pour finir en beauté, la lunch box de Super Jaimie. On notera le regard à la Joe Dassin de Jaimie...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails