lundi 13 juillet 2015

LES VACANCES DE GOLDORAK



Pour ma semaine de vacances en Bretagne en compagnie de ma Rouquine, je savais que je marquerais le coup de par les brocantes, avec un gros budget prévu juste pour ça, mais aussi par quelque chose de plus léger. Je voulais emmener Goldorak avec moi et le flasher en extérieur.
Le choix de la figurine fut difficile, il me fallait quelque chose de pratique, pas encombrant, mais solide et souple en même temps pour faire quelque chose de présentable. J'ai jeté mon dévolu sur le SRC sorti en 2013 et dont la review est visible ici. Le choix fut judicieux mais quelque peu dangereux. Ce Goldorak comporte plusieurs petites pièces amovibles, je pouvais en perdre pendant mes séances photos. Mais coup de bol, il est rentré complet. Vous allez voir que je ne l'ai pourtant pas ménagé.

Aujourd'hui, Goldorak s'en va découvrir l'emplacement de la base sous-marine de Véga. Et coup de bol, il vient juste de dégoter une planche de surf bio...

Un peu d'entraînement avant...

Véga et ses sbires savent que le robot de l'espace est là. Ils lui envoient donc un paquet d'algues cybernétisées...

Un robot japonais bouffé par des algues, quelle ironie!

On a beau être en Bretagne, ce jour là, il faisait salement chaud. Par chance, le professeur Procyon a trouvé une parade...

Encore un piège de Véga! Après les algues, voilà le sable cybernétisé!

Maudits sables-mouvants!

- I regret nothing!!

Vous avez vraiment cru que du sable pouvait avoir Goldorak? Et puis quoi encore?

Le sable ayant échoué, deux navettes tentent leur chance, en vain.

Bon, c'est pas le tout mais le sable, ça salit alors petit bain pour nettoyer tout ça.

- BLLLBLBBLLBLLBLBBLLBLBLLBL...

Après le bain, séchage (et bronzage).

Une fois sec, Goldorak peut reprendre sa mission. Procyon lui a fabriqué le Bigorneaurak! Qui le pilote? Euh.. je sais pas moi, Banta, allez...

Nouvelle agression de Véga, preuve que la base n'est pas loin. Mais même le Golgoth-poulpe ne peut rien contre la puissance de l'encorné...

Après un combat acharné, il a même vaincu l'Antérak-mouette!

Goldorak a compris que la base n'était pas sous l'eau mais sur terre, il se rapproche, il le sent.

Victoire! Maintenant, il faut la détruire! Tremblez Horos et compagnie!

Mission accomplie, Goldorak peut rentrer par la route N°5.

Mais Goldorak en vacances, c'est pas seulement de la plage! Il dut aussi affronter le rude climat breton. A peine arrivé, une pluie radio-active s'abattit sur lui.

Horreur! La Division Ruine a construit la voiture dans laquelle il est venu!

Une fois la destination programmée, MEGAMACH !

Syndrome post-traumatique. A chaque bruit d'averse, Goldorak flippe!

A l'intérieur, Goldorak découvrit qu'il détestait le Tour de France et exprima son mécontentement par des tirs de Fulguro-poings.

Il garda avec efficacité la douche et vit la Rouquine nue tous les jours!

Le terrible gouffre de Sarlacc. Avançons avec prudence...

Il y a le roi de la montagne. Goldorak, lui, est le roi de la Bretagne...

4 commentaires:

  1. Excellent !! Bravo pour ce petit reportage. Mais je ne savais pas que Goldorak était un petit coquin, il devait être content sous la douche tiens !! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Très drôle !
    Je porte même un regard différent sur le SRC. Il est pas si mal finalement.

    RépondreSupprimer
  3. Enfin un Grendizer live !:) Superbe lumière digne d'une plage Nippone en plein midi, mise en scène et direction d'acteurs sublime et scénario à l'avenant !
    JIM.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails