lundi 20 juillet 2015

BIG JIM LE POSTE COMMANDO - MATTEL

Poste commando Big Jim déniché par ma Rouquine voilà quelques semaines de cela en brocante. Une bien belle trouvaille! Je ne me souvenais pas de ça. Etant gosse, je fantasmais bien plus sur le camping car mastoc ou le véhicule spatial de Gros Jim. Mais ce truc, jamais vu avant. Qu'importe! En avant pour la review.

C'est une mallette en fait, recouverte de stickers. Pourquoi y'a des tuiles rondes en haut et en bas? Ça casse un peu l'ambiance. Vous allez l'apprendre à la fin.

36 cm x 27.

Verso. Curieux le nudiste radio-actif sur le côté gauche...

Un peu plus d'un kilo avec ses accessoires dedans.

Ouverture.

Les accessoires que nous avons trouvés dedans. Une cloison de plus, un support permettant de la fixer ainsi que le radar, une valise vide, une chaise et un fauteuil. Nous doutons que ces deux derniers appartiennent bien à ce poste commando mais plutôt au grand camping car. En regardant sur le Net, j'ai pu voir qu'il manquait des accessoires, comme des armes rouges.

Gros plan sur la première pièce de ce poste commando. On est en plein dans l'électronique ringarde des années 70, avec des potentiomètres partout, de gros boutons à appuyer et autres trucs à bandes. Manque plus que les cartes perforées! Au milieu, on devine une table qui se déplie, on y vient.

L'autre pièce à côté.

L'ordinateur n'est pas un dessin mais bel et bien un bloc de plastique. C'est clairement le truc central de ce poste commando.


Installons l'autre cloison au milieu.

Le support gris supérieur sert à ça.

L'autre côté de la cloison, pas passionnant. Notez que des sortes d'agrafes devaient fixer la cloison aux charnières du milieu, mais elles n'étaient pas incluses dans ce poste commando. Ça tient quand même comme ça.

Installons le radar, très moderne pour l'époque.

Radar ou canon à ultra-son, comme on veut.

Déplions la table façon camping et installons les deux Big Jim qu'on a trouvé avec ma Rouquine juste pour cette review. A gauche, Big Jim agent secret et à droite, Jeff, le frère aîné de Dave...

Les accessoires Mattel pour ce type de produit ne correspondent presque jamais aux personnages vendus séparément. Je me souviens des armes fournies dans le Château Des Ombres, quasiment aucune figurine ne pouvait les tenir. Là, c'est pareil. Au mieux, le téléfon se détachera de la cloison, comme ici, au pire, le fil cassera.

La table ne sert qu'au confort personnel du chef...

De l'autre côté, Big Jim karatéka, avec un pantalon trouvé au fond d'un sac sans qu'on sache bien si c'était pour lui ou pas, a failli se faire griller. Pendant qu'on était occupé à visiter le poste commando, il se servait de l'ordinateur pour surfer sur des sites cochons. On t'a repéré mon gars, y'a qu'à voir la bosse dans ton froc!

Bon, au début, je vous demandais pourquoi il y avait ces petites tuiles rondes sur le toit de ce poste commando. Ça n'allait pas du tout avec un truc viril comme Big Jim. La raison est simple, Mattel, s'est simplement contenté de recycler la "maison portable" de Barbie pour Big Jim! La Rouquine m'a prêté la sienne pour faire ce comparatif. Comme vous le voyez, c'est la même chose. Mattel a toujours été champion de cette méthode frisant la malhonnêteté et je m'en étais déjà aperçu au temps où j'achetais des Maîtres De L'Univers. Un accessoire sortait pour Musclor, l'année suivante, Skeletor avait le même mais dans une autre couleur. Foutage de gueule!

Pendant qu'on y est, ouvrons cette maison portable.

C'est tout bonnement monstrueux mais je me suis engagé à ne pas bitcher, alors je ne dis rien. Notez quand même les portraits des deux cons et le même téléphone que Big Jim au mur, avec son fil cassé ici...

Vous voyez Barbie coudre vous? Elle est bien trop conne pour ça. Oups! Je bitche. La tablette à droite, et qui était l'ordinateur de Big Jim vu plus haut, est réversible. Un côté montre des accessoires de bonne femme dessus et l'autre, c'est un piano. Le sticker du piano fut collé à l'envers d'ailleurs, les touches noires étaient en bas...

Quelle jolie tapisserie!...

2 commentaires:

  1. Je l'avais cette maison big jim. Qu'est ce que j'ai pu y jouer! Un plaisir de la revoir.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails