jeudi 30 janvier 2014

PROBLEMES AVEC LES IMAGES SUR BLOGGER

Un petit post technique, polémique et critique envers Blogger et donc, Google.
Utilisant leur service depuis 2009 pour ce blog, on peut dire que je commence à connaître la boutique. J’en suis globalement satisfait. C’est gratuit déjà, c'est pas rien. Le stockage de chaque compte permet désormais d’accéder à 15go d’espace pour vos photos, ce qui est largement suffisant pour tout le monde je pense. Les différents outils proposés (stats, mise en page, widgets, code etc.) sont bons et simples à utiliser, même pour une buse. Tout n’est pas parfait évidemment. Ça rame parfois et on n’échappe pas aux récurrentes erreurs 503. Mais c’est gérable. Il y a quelques bugs aussi que l'utilisateur très régulier aura détecté, comme ces posts-brouillons qui sont avalés si vous repiquez quelque chose dedans, comme un copier-coller par exemple, puis les quittez sans les sauvegarder à nouveau. Le post disparaît le plus souvent. Google récompense les gens qui trouvent des failles dans Chrome. S'ils veulent me filer du blé pour ceux de Blogger, pas de problème les gars...

Dans l'ensemble, Blogger est ce qu'on peut espérer de mieux pour lancer un blog. Aucun risque de le voir se faire racheter, supprimer et il sera toujours plus ou moins mis en avant par Google lors des recherches. Malgré ça, je voudrais tout de même pousser une légère gueulante à propos de quelque chose qui commence sérieusement à me pourrir la vie depuis quelques mois. Ce n'est pas un bug mais un nouveau réglage par défaut. J'explique. Lors de l’upload de photos, il arrive très régulièrement qu’elles soient complètement abîmées à la sortie. Regardez cet exemple, il est très parlant.

RETROFUTURISME
La photo avant upload.

La photo après upload.

La différence saute aux yeux de suite. C’est comme si la photo avait subi un méchant coup de lut logarithmique. Tout bave et est dégueulasse. C’est pas possible. Vous ne pouvez rien faire contre ça, mettre la photo en lecture seule ne changera rien. La seule parade est de l'uploader en .png mais vous savez comme moi que cela donnera des fichiers énormes à la sortie. Je n'aime pas ce format de plus.
Un autre exemple montrant que les aplats sombres ne sont pas les seuls touchés.

tumblr_mj2k6b7x1C1qd9jlto1_1280
La photo avant upload.

La photo après upload.

Vous comprenez maintenant ce que je veux dire. A noter également un autre problème sur l’upload des images chez Blogger : il vous sera impossible de poster une image dépassant les 2000 pixels, aussi bien de large que de hauteur. Si vous dépassez cette taille, elle sera automatiquement réduite, et de beaucoup, et avec un taux de compression monstrueux digne de Paint. C'est peut-être une règle de base de Picassa pour éviter d'avoir des fichiers trop gros, j'en sais rien. Pour éviter cela quand je me retrouve avec une photo de grande taille, comme une infographie par exemple, j’opte pour un upload sur un service externe, casimages.com pour ne pas le nommer et qui est très bien. Mais revenons à notre problème d’éclairage.
Comprenant qu’il y avait sans doute un réglage qui « corrigeait » automatiquement les photos lors du transfert, je me suis mis à la recherche d’une commande pour virer ça. Hélas, rien. J’ai fouillé partout dans les options de Blogger, puis de Picassa, rien ne permettait de supprimer cette « amélioration » par défaut. Et c’est normal car Blogger ou même Picassa n’ont rien à voir avec tout ça.

Abordant récemment le sujet avec le webmaster de Fugushima, lui aussi chez Blogger, et lui faisant faire le test d’image ci-dessus, il me trouva la raison de tout ça en fouillant certains forums, voir ici, ici et ici. En fait, c’est juste une des petites mesquineries de Google afin de nous faire bouffer un de ses produits les plus indigestes : Google+. Vous savez, leur réseau social qu’ils auraient voulu voir aussi gros que Facebook mais que personne ne veut.
Pour faire simple, ils ont fusionné Picassa et Google+ pour le stockage des photos et c’est Google+ qui a l’avantage sur Picassa. Donc, si vous voulez avoir plus d’options pour vos images, en particulier décocher celle de l'amélioration par défaut qui me pose tant de problème, il vous faut aller sur Google+, et pour cela, ouvrir un profil… Amusant non ?


Soyons honnête, il y a une option qui permet de fusionner son compte Blogger avec Google+, et c’est réversible paraît-il, mais ça ne me branche pas des masses. Le mieux est l’ennemi du bien comme on dit et je n’ai pas trop envie de tout foutre en l’air.
Je trouve juste assez lamentable cette politique de nous imposer du Google+ à tout prix tout ça pour gagner des profils supplémentaires et des informations persos évidemment. On sait ce qu’ils en font, espionnage et reventes. Les aficionados de YouTube avaient déjà constaté cette attitude ces derniers mois avec les commentaires et les messages privés désormais centralisés sur Google+. C’est au tour de Blogger d'y passer.

GOOGLE+ YOUTUBE

En tant qu’utilisateur gratuit, je sais que je n’ai rien à dire et que si je ne suis pas content, il existe des tas d’autres hébergeurs pour mon blog. Je constate simplement qu'on nous impose des choses allant dans leur sens, pas dans le nôtre.
Je ne sais pas ce que je vais faire. Laisser ça comme ça et vous vous faderez parfois des photos épileptiques, et j’en serai le premier agacé, ou tenter la manœuvre du compte réversible, j’en sais rien. On verra. Ça aurait été si pratique que cette option par défaut puisse se décocher dans Picassa directement… En tout cas, si vous voyez Google plastronner en disant qu’ils doublent régulièrement leur nombre d’utilisateurs sur Google+, vous saurez pourquoi.

1 commentaire:

  1. En tout cas comme tu dis c'est gratuit, il faut bien à un moment donné que ça rapporte haha.
    Tiens ... ça me rappelle un gars qui tient un blog, cette logique.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails