mardi 2 avril 2013

SUPERMAN (1978) CHRISTOPHER REEVE 30CM COLLECTIBLE FIGURINE - HOT TOYS

Ah Superman… Je me demande si ce ne serait pas le premier super-héros que j’ai connu dans ma vie. Spider-Man a dû le suivre de très près certes, mais je crois que l’ami kryptonien a dû être le premier clown en costume que mes beaux yeux marrons ont découvert. Avec tous les pouvoirs qu'il trimbalait, l'adhésion ne pouvait que se faire. Et puis, dans le civil, Clark Kent était journaliste, tout comme Peter Parker d’ailleurs. Sachant dès l’âge de 5/6 ans ce que je voulais faire plus tard comme boulot, j’avais trouvé mes modèles, aussi bien dans la vie réelle que dans le rêve. Journaliste le jour, héros la nuit.
J’ai sans doute dû découvrir Superman tout d’abord. J’ai le souvenir de pockets avec des aventures de Superboy. Mais le film a mis un gros coup de boost dans la découverte et l’intérêt de ce guignol volant. Pourtant, je ne suis pas allé le voir à l’époque. Je suis d’une famille où on allait peu au cinéma et ça m’est resté d’ailleurs. Je n’ai pu voir ce film qu’une fois diffusé à la télé, quelques années plus tard, mais je me souviens très bien des bandes-annonces quand il est sorti et de tout le battage qu’il y eût dessus. On ne pouvait y échapper. Et dans ces trailers, la scène du sauvetage de l’hélicoptère, lorsque Superman décolle à la verticale d’un immeuble, me fit l’effet d’un coup de massue. Quand on a toujours voulu voler comme moi, c’est le genre de scène que l’on n’oublie pas. Certains, c’est Peter Pan, moi c’est Superman. Pour les deux, c’est collant moule-burnes de rigueur !


Donc, pas de film de Superman en 1978. Mais je me suis rattrapé sur le merchandising. J’ai naturellement eu la figurine du film, voir ici, suivie quelques années plus tard par celle du Général Zod qui m’a beaucoup moins marquée. J’eus également une petite voiture-volante griffée Superman, avec des poings à l’avant. Et le top du top, un T-shirt avec le logo de Superman sur le devant, mais brillant, vous savez, les trucs thermocollants à paillettes de la fin des années 70. Tout ça sentait le faux à plein nez mais qu’importe ! Avec un peu d’imagination et un bout de drap accroché au cou, j’étais Superman ! Les gosses du tiers-monde pardon ! Des « pays en voie de développement » jouent encore de cette façon.

Réalisé par Richard Donner, qui venait de signer le toujours excellent The Omen (La Malédiction en VF), Superman fut le premier film de super-héros « sérieux », avec des moyens conséquents. On passait de la série télé cheap, avec un gugusse bodybuildé, à quelque chose de réaliste. Superman est le père de tous les films de super-héros qui sont sortis ces dix dernières années.
Revoyez ce générique flamboyant, avec ses bancs-titres qui se dédoublent et viennent vous percuter la rétine dans un bruit magistral, le tout accompagné de cette musique grandiose devenue inséparable de Superman. Incontestablement l’un des génériques les plus puissants qui soit !



Mais ce film dut son succès à un seul homme, son Superman : Christopher Reeve. De la même manière que Lynda Carter EST Wonder Woman, Christopher Reeve EST Superman, et pour toujours désormais. Sa vie, sa carrière, puis son accident et sa fin ont fait de lui une sorte de saint dans le monde du cinéma. Il suffit de lire les commentaires sur YouTube pour voir à quel point il est respecté. Son courage après son accident de cheval impressionna le monde entier. Quand on le voit avant puis après sa chute, ça fout les boules. Et il arrivait encore à sourire.
Malgré son talent, Reeve dut son rôle de la même façon que Christopher Lee pour Dracula : grâce à sa taille ! Pour incarner Superman, il fallait plusieurs critères : une bonne tête inspirant la sympathie, parce que ce film s'adressait essentiellement à des enfants, et surtout, être grand. Avec son 1m93, Reeve tombait à point. Ça ne tient pas à grand-chose finalement un casting…
Qui dit Clark Kent, dit Lois Lane. Margot Kidder se chargea d’être la poule de Superman dans ce long-métrage. Avec un visage étrange, presque de folle, mais qui lui apporta la célébrité grâce au film Sœurs De Sang, il est étonnant qu’elle fût choisie pour tenir ce rôle. Un rôle de gourde, une tête à claques insupportable et qui passe son temps à tomber d’un immeuble ou d’un hélicoptère. D’ailleurs, la Mary-Jane Watson, incarnée par Kirsten Dunst dans les Spider-Man de Sam Raimi, lui doit tout, passant elle aussi la majeure partie des films à chuter de très haut en hurlant pour se faire secourir par son clown costumé favori.



Enfin, pour terminer avec les acteurs de ce film désormais culte, impossible de passer sous silence le trio de minables qui forme les « méchants ». Otis, le faire-valoir gras-double demeuré, Mlle Tessmacher, la touche sexy jouée par Valerie Perrine, sorte de mère de Jennifer Lawrence et qui regroupe tous les critères de beauté de ces années, et leur chef à tous, Lex Luthor, incarné par un Gene Hackman qui nous fait son numéro et semble follement s’amuser. J’adore le sens de l’humour de Luthor dans ce film et ses réparties méprisantes envers ses acolytes.
- Je ne dis pas que je n’ai pas confiance en toi. Non, je dis que je n’ai AUCUNE confiance en toi !
Et quand en plus, Francis Lax, malheureusement décédé récemment, le double en français, devenant ainsi « Lax Luthor », le spectateur applaudit. A ce propos, s’il vous venait l’idée d’acheter le film en DVD ou Blu-Ray, parce que ça se fait encore, paraît-il, d’acheter des films sur ces supports, veillez bien à vous renseigner avant sur la VF, si c’est celle d’origine ou la nouvelle qui fut faite ces dernières années. Alors si vous êtes un noob et que vous n’avez pas poussé avec la première version et ses voix si caractéristiques, peu importe. Mais les vieux machins comme moi sont TRES sensibles à ce genre de détail et leur plaisir sera immanquablement gâché ce qui peut provoquer des réactions violentes. Ça m’a fait le même coup en 2005 quand j’ai acheté Les Dents De La Mer en DVD. Je mets la galette dans le lecteur, je passe les nombreux titres et bandes-annonces, le film démarre et paf ! Une nouvelle VF ! De nouvelles voix ! C’est comme changer la recette d’un gâteau que l’on a toujours mangé. J’ai revendu le DVD le mois suivant. Je m’en bats les lasagnes de cheval de leurs histoires de droits, je veux la VF que j’ai toujours entendue à la télé étant gosse !
J’en termine avec un truc que seuls les fans de Dallas comme moi ont pu remarquer dans ce film. Le major du convoi spécial, qui fait du bouche-à-bouche à Mlle Tessmacher, c’est Larry Hagman. Eh oui, l’affreux J.R.

Le film peut paraître daté aujourd’hui, avec ses effets spéciaux à l’ancienne, son Superman un peu raide en vol, encore qu’on ne fera jamais pire que l’Homme Puma là-dessus. Et regardez la salle de rédaction du Daily Planet dans le film, ça c’est VRAIMENT daté ! Pas un ordinateur, tout le monde tape à la machine, ça bouillonne, ça fourmille, tout le monde se parle en même temps. Un vrai bordel mais quelle énergie et quelle créativité ! On est loin des rédactions de maintenant, froides, chirurgicales, telles des morgues, avec des Mac blanc baignoires partout, et quelques connards gradés n’y foutant rien, discutant chiffons et barrés à 15h… La presse est morte mais elle a tout fait pour mourir et c’est bien fait pour sa gueule finalement.
N’empêche, daté ou pas, on attend encore le film de Superman qui arrivera à faire oublier celui-ci. Bryan Singer s’y est cassé les dents en 2006 avec un reboot affreusement long et aux acteurs sans saveur malgré Kevin Spacey. Cet été doit sortir The Man Of Steel, autre reboot. Vu la tronche de l’acteur qui incarne notre kryptonien, j’ai bien peur que ça ne fasse « pschiiit » encore une fois. On verra bien.
Il semblerait qu’Hollywood ait beaucoup de mal à faire quelque chose de bon avec Superman. C’est sans doute le super-héros le plus connu au monde mais ses films ne prennent pas, il manque toujours quelque chose. Batman a son côté glauque et Spider-Man, c’est un peu l’ado qu’on a tous été. Tout ça est facile à exploiter. Mais Superman, le personnage est trop lisse, trop gentil, trop parfait et, finalement, pas assez humain. C’est un extraterrestre aussi…

C’est ma première figurine Hot Toys. J’aurais pu m’en offrir avant mais bon, j’ai toujours considéré ça comme assez cher pour ce que c’est. Le prix n’étant plus un problème pour mes pièces, je peux donc me laisser aller. Et je peux désormais l’affirmer : ça ne vaut effectivement pas ce prix là ! Comprenons-nous bien. Cette figurine de Superman n’est pas ratée ni moche ni ce que vous voulez de négatif, pas du tout ! C’est une réussite totale, et les photos ci-dessous en témoignent. Le problème, c’est que c’est un mannequin à 20€ et des accessoires de petite qualité. Il n’y a que la tête qui a nécessité du travail, mais le reste, c’est du basique.
En 2010, je me suis offert la figurine de 30 cm de Superman Kingdom Come produit par DC Direct. Elle m’avait coûté 70€ je crois. Et elle est d’aussi bonne qualité que celle-ci. Quand vous vous payez une statue ou un buste de 60 cm, pesant plusieurs kilos, en résine, peint à la main etc. On peut comprendre un prix de 300/400€ voire plus. Ça se paie. Mais un Big Jim-like avec un collant en lycra, pourquoi un prix de 200€ en moyenne ? La culbute pour Hot Toys doit être sacrément juteuse.
Hot Toys, c'est un peu comme Apple ou Bowen finalement : un bon produit, certes, mais vendu cher uniquement pour faire du fric et flatter le snobisme des gens les achetant. Enfin, moi, je m'en fous, ça me coûte rien.


Mince alors! Christopher Reeve est toujours vivant!


31,5 cm.


303 grammes.


Quelle allure!


La tête de ce mannequin est la partie la plus réussie évidemment, alors feu à volonté!


C'est clair qu'il y a du travail dessus.


Sculpture bien sûr, mais ensuite aussi peinture.


Faut le coup de main.


Vous avez vu la texture de la peau? Balèze!


Un logo qui représente une partie de l'enfance de beaucoup.


Comme vous le verrez plus bas, la ceinture est le point faible de ce Superman.


Les bottes avec le haut biseauté, ce que n'avait pas la figurine d'époque. Je l'avais fait avec un coup de ciseau. On ne plaisante pas avec les détails chez moi!


Le logo sur la cape aussi, très important. Je ne crois pas que la figurine d'époque l'avait aussi.


Comme la figurine d'Albator Medicom, tout le bord de la cape est entouré d'un fil de fer cousu dans la doublure, ce qui permet de lui donner la forme que l'on veut.


Difficile de résister quand même devant une telle figurine...


- I'VE GOT THE POWER !


Le visage garde la bienveillance de Christopher Reeve. Fort mais juste.


Evidemment, la figurine est entièrement articulée.


Les coulisses de l’habillage  Je ne me suis pas amusé à défaire la cape ou même à enlever son costume ou ses bottes, c'est le meilleur moyen de le bousiller. No way!


- Amène-toi Lex!


Décollage.


Deux paires de mimines sont fournies en plus des poings fermés.


Le changement est simple.


A noter que chaque main n'a pas son pignon d'attache, il faut souvent en reprendre un déjà installé, et c'est pas facile à enlever. Deux autres sont fournis en cas de perte ou de casse mais bon, ça fait 4 pignons pour 6 mains... Vu le prix de la figurine, Hot Toys aurait pu en fournir un pour chaque main. Surtout ça, c'est pas un gros truc en plus.


Superman donnait parfois l'impression de nager quand il volait dans le film...


Le ciel t'attend.


A la frontière de l'espace.


J'ai beaucoup regretté de ne pas avoir de matos pour le faire "tenir en l'air", sans avoir besoin de lui saisir les pattes. J'aurais voulu avoir des tuteurs transparents, des encoches quelques part dans le mur etc. Tout ça, c'est du boulot quand même.


En route pour Krypton!


La paire de mains ouvertes ne sert pas à grand-chose finalement.



C'est pas de la grosse qualité ce socle. Les cristaux tiennent assez mal dans leurs logements.


Le tuteur aussi, il faut vraiment forcer pour l'enfoncer.


Une fois Superman installé, ça fait quand même son petit effet.


La pince le tient bien et n'abîme pas le costume car l'intérieur est doublé.


Cette figurine est faite pour voler.


Une fois les pieds sur terre, elle rend moins bien.


Une pince moins épaisse aurait été appréciable.


Direction, les étoiles.


Quel panard!


On dirait un leader syndical...


Ça c'est de la pose!


On dirait qu'il va atterrir souplement et se mettre à marcher normalement.


Quelle assurance!


Le costume en lycra semble plus solide que celui du Superman Kingdom Come ou le Spider-Man Hasbro.


Un autre socle est fourni dans la boîte, pour une pose plus statique.


Notez que cette figurine tient parfaitement debout même sans socle.


Un repose-couilles...


La boîte, immense et très belle, installée sur ses deux cubes bleus.


Petite photo-bonus de mes Superman. De gauche à droite, le Superman Kingdom Come, Cricri, Suppaman de Dr. Slump et une figurine issue d'un bi-pack.


A l'arrivée


Ouverture.


Un autre carton, pire que les poupées gigognes, et ce n'était que le début!


Seconde ouverture.


Une boîte-logo et deux cubes bleus en carton servant de support.


Ouverture de la boîte-logo et l'hommage commence.


Dans le couvercle de la boîte, les crédits.


On ouvre (encore) la boîte.


Enfin, il est là et intact, et beau, et sublime, et merveilleux, et bleu, et rouge!


Comme les oignons, il y a plusieurs couches. En soulevant la partie du mannequin, dessous, la partie du diorama.


Pas de doute, c'est bien lui.



On enlève un premier rhodoïd...


...puis un second! Pas étonnant que la boîte pèse aussi lourd!


Et même après tout ça, il n'est pas complètement libéré.


Pour mes lectrices.


Enfin libre et debout!


Enfin, presque libre. Je lui ai laissé son bandage transparent sur ses beaux yeux.


Attaquons-nous au montage du diorama.


Sous le socle en plastique imitant le plâtre imitant la glace, une notice!


Super cheap la notice! Et comme vous le voyez, il ne faut pas enlever la ceinture de Superman. C'est interdit! Pourquoi? Mais parce que sinon, son froc tombe, bananes!


Préparation au montage.


Pas génial ce montage, les cristaux tiennent mal et peuvent sortir tous seuls de leurs logements. C'est pas du bon travail ça.


Montage du second socle.


La pince se fixe au tuteur avec une vis.


Que dire à part que c'est une superbe figurine? J'en suis très content évidemment, mais je pense que mon plaisir aurait été un peu gâché si j'avais dû la payer de ma poche parce que c'est très cher pour ce que c'est. C'est en tout cas un bel hommage à ce film culte et à un acteur immense, et un super-héros qui fut une sorte de modèle pour bien des gamins de ma génération.

7 commentaires:

  1. Un bel article, ça a tendance à se faire rare sur ce site.
    Margot Kidder a un visage "presque de folle" car figure-toi qu'elle EST folle, en tout cas bipolaire et sous prescription médicamenteuse permanente. MJ est tout de même (un peu) moins gourde dans Spiderman même si elle ne rend pas hommage à la très volontaire épouse de Parker telle qu'on la voit dans le comics.
    Grosse déception sur la figurine en effet. Je m'attendais à bien mieux. C'EST joli et bien fait, mais effectivement ça ressemble totalement au Superman du KC que tu as, mais 3x plus cher. Et en plus le KC est plus grand ?!!! Et "pas cher", entre guillemets, car ces trucs seront toujours hors de prix si on les compare à leur coût de fabrication. Le socle du Hot Toys est pourrave, sur les photos tout ça fait un peu cheap, un comble quand même. En revanche la boîte est belle, et les fameuses "billes" oculaires, la trademark Hot Toys, faut reconnaitre que ça en jette.
    J'ai fortement hésité à me lancer dans ce genre de figurines avec le Joker Bank Robber qui est très beau, mais ... trop cher, vraiment trop. Je me suis pris quelques Medicom, c'est kif kif la même came et c'est (un peu) moins cher. Pour moi non plus ce n'est pas franchement une affaire de thune, je peux me faire plaisir quand j'en ai envie, c'est une question de mesure. On la perd tellement vite, comme on peut le constater en visionnant le parcours de l'auteur de ce blog :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. > Un bel article, ça a tendance à se faire rare sur ce site.
      C'est rare parce que c'est long à produire et j'ai une vie à côté.

      > Margot Kidder a un visage "presque de folle" car figure-toi qu'elle EST folle, en tout cas bipolaire et sous prescription médicamenteuse permanente.
      J'ai lu des trucs comme ça sur elle, elle était même limite SDF à un moment et dans la picole jusqu'au cou.

      > Et en plus le KC est plus grand ?!!!
      En plus oui.

      > Et "pas cher", entre guillemets, car ces trucs seront toujours hors de prix si on les compare à leur coût de fabrication.
      Les mannequins nus et sans tête sont vendus à part et ça dépasse rarement les 40€. Sachant qu'ils doivent faire au moins 3 fois la culbute, ça fait le mannequin à moins de 10€. Quant à la tête, je veux bien qu'il y ait eu du travail dessus mais c'est fait à la machine tout ça une fois le prototype fait.

      > Le socle du Hot Toys est pourrave, sur les photos tout ça fait un peu cheap, un comble quand même.
      Complètement, je l'ai d'ailleurs démonté et rangé dans la boîte depuis. Pas la place de l'installer et finalement pas assez beau.

      > Je me suis pris quelques Medicom, c'est kif kif la même came et c'est (un peu) moins cher.
      Si peu...

      > c'est une question de mesure. On la perd tellement vite, comme on peut le constater en visionnant le parcours de l'auteur de ce blog :D
      :)))

      Supprimer
    2. Tiens et pour ajouter autre chose sur ce que j'ai déjà dit : je viens de jeter un œil (c'est dégueu je sais ...) sur le Man of Steel qui sort en juin.
      Yeark.
      L'acteur est bel homme c'est certain mais il a la mâchoire de Henry Rollins, c'est too much. Et surtout, surtout ... SURTOUT !!! MARRE de ces costumes "dark", "réalistes" et, va savoir pourquoi, alvéolés. Les photos montrent un bleu sombre, un rouge dégoutant, l'ensemble du costume fait terne et sale. On avait déjà dans Returns un logo exagérément sombre, là c'est le pompon. Comme dans Spiderman avec la tenue de ski la plus crade de l'histoire du cinéma. Quelle mouche les pique à ces petits mecs du character design ? Ils ont un costume en or, et ils le bousillent. C'est tellement la honte maintenant aux Stâââââââtes de porter les couleurs de la Star-Spangled Banner ? Vous préférez voir quoi au cinoche de ces deux costumes ? http://1.bp.blogspot.com/-kxWmUs1tJ4Q/UM-NxrfB-jI/AAAAAAAABsc/Os-dxFK2b9w/s1600/superman%2Bcostume.jpg
      Pour moi y a pas photo.
      Superman avec un costume "réaliste" ou sombre ça ne marche pas.

      Supprimer
    3. C'est vrai que ce costard semble avoir été fait à partir de celui de Spidou 2012...

      Supprimer
  2. Ah mon dieu, un frère qui me comprend ! J'ai rencontré ma putain d'âme soeur !!!!!
    Moi aussi je hais les nouvelles voix des films que j'ai vu 100 fois avec à la télé.

    Le top du top du pire c'est les nouvelles voix du Parrain. C'est horrible. Tom Hagen donne envie de se suicider rien qu'à l'entendre.

    Help. Faites quelque chose, une pétition, quelque chose, plize.


    Djamé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Terrible non? Le pire fut de refaire le doublage de tous les cartoons de WB au milieu des années 90 parce que Spielberg les avait rachetés. Toutes les voix françaises que l'on avait toujours entendu depuis tout gosse, dont le fameux Bugs Bunny doublé par Guy Piérauld, aux chiottes! Et ce nouveau doublage n'innovait même pas, les nouveaux doubleurs se contentaient d'imiter les anciens. Là, une partie de ma jeunesse et de mon adolescence, parce que Ça Cartoon chez moi, c'était un classique, au feu! J'aimais pas beaucoup Spielberg avant mais là, il est sur ma liste noire.

      Supprimer
  3. Comment ai-je pu manquer cet article?
    Un de mes films cultes!
    Un film qui m'a marqué à jamais avec un Christopher Reeve qui incarnait à merveille l'homme d'acier!
    Merci pour cette review ;)
    La figurine est pas mal mais il y a quelque chose qui me dérange dans le visage. Je trouve que, de profil, il ressemble assez bien mais de face, il y a un petit quelque chose qui me dérange au niveau de la bouche ou du menton, je ne sais pas...
    Ceci étant, c'est du beau boulot.

    Concernant les doublages: entièrement d'accord avec vous! Sur le premier DVD de Superman, on a eu droit à une nouvelle VF due au nouveau montage: Adieu Pierre Arditi et Francis LAX (parfaits tous les deux). Ceci étant, la vrai version française se trouve dans la box des 14 DVD sortis il y a de cela quelques années.
    mais il est vrai que je déteste quand les distributeurs nous font le coup. Voir notamment la nouvelle VF de Rencontre du 3ème Type (j'adorai la voix de Bernard MURAT sur Dreyfusss)ou encore d'ET! Rien que pour ces nouveaux doublages, je n'ai pas acheté ces films en DVD.

    Enfin, contrairement à Super Shogun, je trouve qu'Henry Cavill a vraiment de la gueule en nouveau Superman et j'attends avec impatience Man of Steel (vivement le 19 juin ;) )

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails