mercredi 29 janvier 2014

VOITURE RADIO-COMMANDÉE - RADIO PILOT



Après les Burnin' Key Cars, c'est avec émotion que j'ai retrouvé, en photo seulement mais c'est bien suffisant, la voiture "radio-commandée" comme on disait à l'époque, de mon enfance. Je l'ai assez régulièrement cherchée ces dernières années sur les forums consacrés à l'aide des quelques souvenirs que j'en avais: une voiture bleue de flic, plutôt grosse, une télécommande... C'était maigre et j'eus logiquement assez peu de réponses. Mais en préparant un futur post sur un vieux catalogue de jouets, je suis tombé, non pas sur la voiture, mais sur sa marque: Radio Pilot, avec le logo. De suite, un frisson m'a traversé la cervelle, cette même sensation de déjà vu que je ressens quand je tombe sur quelque chose que j'ai eu ou vu il y a de ça... bien longtemps! De suite, une recherche avec ce nom me permit de tomber sur quelques rares photos, issues de sites de ventes. MA voiture! Enfin! Quel panard!

Reçue, probablement en 1979, juste à la fin d'une soirée familiale alors que tout le monde allait s'en aller, je n'ai jamais oublié ce cadeau énorme et monstrueux pour l'époque. C'était bien utile d'avoir de la famille friquée à ce moment-là. La bagnole était volumineuse, au moins une quarantaine de centimètres de long. Il fallait mettre six grosses piles dedans, chargement par en-dessous. La télécommande, elle, nécessitait une pile 9 volts. Faire le plein d'énergie coûtait cher pour ce jouet.

Passée la joie et l'excitation de recevoir ça, le problème s'est vite posé car elle n'a jamais fonctionné. Elle roulait certes mais la télécommande était un mystère pour moi. Comme vous le voyez en haut, il n'y avait qu'un bête bouton dessus. Pas de molette. Pour tourner ou reculer, on fait comment? J'appuyais mais rien ne se passait ou si peu. Parfois, un maigre changement d'orientation du train-avant faisait qu'elle tournait mais ça arrivait très rarement. Défaut de la télécommande? Du récepteur? Je n'ai jamais su. La pauvre bagnole ne pouvait qu'avancer, jusqu'à rencontrer un mur, ou tourner en rond. Quant à jouer dehors avec, qu'on soit en 1979 ou en 2014, quand vous habitez en banlieue cradingue, vous évitez de sortir ce genre de jouet de votre chambre, à moins d'être accompagné d'un adulte, car c'est un coup à vous faire casser la tête pour vous la voler.


Deux pubs d'époque montrant deux des modèles de voiture proposés par la marque.



Malgré sa fonctionnalité lamentable, cette voiture m'a quand même marqué car, l'an dernier, je m'en suis payé une pour me marrer dans un grand magasin du jouet, un modèle à 50€. Et là aussi, ce fut une belle merde. Vu le prix, il ne fallait pas s'attendre à des miracles, même s'il y avait encore moins cher. Bien que possédant une nervosité appréciable, et une batterie rechargeable, la direction avant péta assez rapidement, elle ne peut désormais plus tourner. Elle aussi. Marrant les répétitions de la vie...

2 commentaires:

  1. je l ai eu aussi en 78 ou 79 je ne m en souviens plus...
    c est la taille de la voiture et ses décalcos qui m avaient marqué !
    je la revois régulièrement dans des vides greniers en état mais sans télécommande.
    nous avons été nombreux a la posséder apparemment ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. En lisant cette revue, fort bien faite au demeurant, je me félicite de n'avoir pas que des jouets dans mes souvenirs d'enfance.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails