mercredi 10 juillet 2013

BURNIN' KEY CARS



Voilà plusieurs mois de cela, alors que je regardais distraitement les petites voitures Spider-Man dans une grande surface, je fus frappé par une boîte en contenant une et qui me ramena directement en 1982. Sur l’emballage, outre une francisation fleurant bon la traduction automatique, on lisait « Burnin’ Key Cars » et dedans, on voyait la tuture et une clé de contact.


Pas besoin de plutonium pour remonter le temps avec moi, un simple souvenir enfoui et déterré avec force suffit. C’était le cas ici. Je me suis tout de suite revu avec une de ces bagnoles, jouant chez moi, mais aussi dans la cour de récré de l’école primaire, ce qui était gonflé car les jeux de ce genre étaient interdits.
Cette voiture utilisait un système assez nouveau pour l’époque. En effet, on introduisait la clé dans un trou situé à l’arrière du petit véhicule, ça comprimait un ressort dedans et des encoches au bout de la clé arrimaient le tout. Il suffisait ensuite de presser cette clé pour libérer les encoches et le ressort propulsait la voiture. Avec un autre gusse de ma classe qui en possédait également une, on s’amusait à celui qui irait le plus loin avec sa caisse. Toujours ces concours de longueur… Là, ça semblait être le même système pour cette Spider-bagnole. Comme quoi, les vieux machins sont encore d’actualité.



Et puis j’ai oublié, le jour même. Vous savez ce que c’est, on fait des tas de trucs en même temps et on en oublie les ¾. Mais ça m’est revenu, en pleine nuit. J’ai un système de sommeil assez particulier, je me lève plusieurs fois. Je bois un coup, je me recouche, je dors une heure et demi, je me relève, je regarde 5 mn à la fenêtre les insomniaques et autres alcooliques nocturnes promener leur clébard à 03h du matin, je me recouche, etc. Des tas de trucs me passent par la tête à ce moment-là, une grosse machine à laver tournant à plein régime incluant rêve fait quelques minutes auparavant, souvenirs récents, passés, des bouts de chansons, des dialogues de films... Un vrai big bang. Et cette histoire de bagnole à clé m’est revenue lors d’une de ces récentes nuits fragmentées. Ne voulant pas l’oublier à nouveau, je l’ai inscrite sur un post-it mental accroché bien en évidence à un coin de neurone.
Cherchant des infos sur le Net à son propos, j’ai eu toutes les réponses à mes interrogations et, bonus inattendu, je suis tombé sur un autre souvenir de mon passé, complètement oublié celui-ci aussi jusqu’alors. On reviendra dessus très bientôt.


Les « Burnin’ Key Cars » furent crées par Matchbox, une marque de voitures que j’ai toujours aimée étant gamin car belles et solides. Elle coula au début des années 80 et fut rachetée par Mattel. Mais c’est désormais la boîte chinoise Maisto, que l’on voit partout dès qu’il y a un rayon de petites voitures quelque part, qui utilise le nom « Burnin’ Key Cars ». Je trouve ça curieux. Emprunt ? Vol ?
En fouillant, j’ai retrouvé la mienne, une voiture de pompiers. « Red Chief ». Souvenir ému. On avait dû m’offrir ça dans un lot sans doute.


Est-ce que j’ai acheté un modèle en version Spider-Man ? Non. Le ferais-je ? Non. Pourtant, j'ai un lourd passé question petites voitures, il y a des atomes crochus, mais à chaque fois que je vois les modèles actuels, je les trouve moches, petits, malingres et surtout, très chers. C'est hors de prix les petites voitures. Une bagnole Spider-Man, c'est près de 7€. Faut pas déconner! Les Majorette existent toujours mais, comme à mon époque, je les trouve tartes. Si seulement les Matchbox et Corgi revenaient...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails